Formule en AAC

Cette formule comporte plusieurs avantages :

  • une meilleure expérience de la conduite
  • l’obtention d’un permis probatoire pendant 2 ans au lieu de 3 ans
  • un tarif préférentiel auprès des compagnies d’assurances

Comme dans la formule traditionnelle, l’élève doit obtenir son code avant de prendre des cours de conduite, il faut avoir 15 ans au minimum.

Il y a deux phases dans l’apprentissage AAC:

 

La formation initiale :

L’élève suivra au sein de l’auto école une formation initiale de 20h minimum obligatoires.
Si le niveau est jugé suffisant, et après un rendez-vous préalable avec les futurs accompagnateurs, l’élève pourra commencer la deuxième phase :

La conduite accompagnée.

Pendant au moins un an, sans durée maximale, l’élève devra conduire au moins 3000 km avec un accompagnateur titulaire, depuis au moins 5 ans sans interruption, du permis de conduire correspondant à la catégorie du véhicule utilisé. La période de conduite accompagnée est entrecoupée de deux rendez-vous pédagogiques (minimum) obligatoires.
Ils ont pour but de vérifier la progression de l’élève et d’approfondir ses connaissances.
Ils se déroulent en présence de l’élève, d’au moins un accompagnateur et de l’enseignant(e).
Et comportent deux parties :

  • En véhicule : l’élève conduit et l’enseignant(e) procède à un audit de conduite, suivi d’un bilan.
  • En salle : Des thèmes relatifs à la sécurité routière sont abordés et traités en lien avec le vécu de l’élève.

 

Rendez-vous pédagogique.

Le premier rendez-vous pédagogique aura lieu environ après 6 mois de conduite accompagnée, avec un minimum de 1000 km effectués.
Le deuxième rendez-vous pédagogique se fera après avoir effectué 3000 kms.
Le passage à l’examen n’étant possible qu’à partir de 17 ans et demi ans après un an minimum de conduite accompagnée.